Red Queen

Le pouvoir est un jeu dangereux.

Note : 5/5

Red Queen

Je me suis procurée ce livre après une visite sur un blog, la rédactrice de l’article en faisait de grandes éloges, il semblait s’agir d’un bel exemplaire de dystopie et autre roman fantastique pour ados. Je n’ai pas été déçue, au contraire ! Quelques chapitres avant la fin, je me suis d’ailleurs précipitée sur internet pour commander le tome 2 qui sortait quelques jours après.

Mare Barrow, une Rouge de 17 ans, passe ses journées à voler pour subvenir aux besoins de sa famille ; elle appartient à un peuple opprimé, humilié, utilisé comme de la chair à canon par les Argents, dont le mantra est « Puissance et Pouvoir ».

Le livre s’ouvre sur une scène de combat entre deux lutteurs Argent (qui possèdent des pouvoirs magiques et très dangereux), dans un amphithéâtre, le but étant de distraire le peuple de sa misère et le détourner de ses éventuelles envies de rébellion (ce qui ne fonctionne pas, vous vous en doutez…). Mare va se retrouver au cœur du pouvoir contre son gré, entraînée dans des tourbillons de cruauté, de faux-semblants et de haine.

En résumé : pouvoir, amours, mensonges et trahison ! Bref, on adore !!! Pas une minute d’ennui dans ce livre, de l’action et un final époustouflant : addictif !

Et pour vous mettre en appétit, je partage avec vous une réflexion très lucide de l’héroïne :

« Ils m’ont mise sens dessus dessous, troquant Mare pour Mareena, une voleuse pour une couronne, du coton pour de la soie, une Rouge pour une Argent. Ce matin j’étais encore une domestique, et ce soir je suis une princesse. Qu’est ce qui va encore changer ? Que vais-je encore perdre ? »…

fannyRed Queen de Victoria Adeyard, Le Masque, 2015. Tome 1. Red Queen : Glass Sword, tome 2, 2016.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Red Queen »

  1. Sur les bons conseils de Fanny, passée ès spécialiste de romans pour ados, j’ai lu d’une traite ces deux premiers tomes. Quel cocktail ! J’ai trouvé ça très sombre et violent pour un roman pour ados, et ce qui s’annonce pour le tome 3 a l’air assez tordu. Mais en même temps, l’univers est convaincant, les ressorts psychologiques des héros fonctionnent bien, les intrigues de palais diaboliques à souhait. Ce sont les nouveaux romans-feuilletons, ces romans pour ados, très codifiés mais qui font les délices d’un lectorat il est vrai souvent féminin ! Merci Fanny pour ces bons conseils 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s