Superman American Alien

Une sympathique mini-série sur les débuts de Superman. Tout est dans le titre !

Note : 4/5.

superman-american-alien

Il existe une multitude de dérivés de l’histoire de Superman, l’un des plus anciens super-héros, dans la forêt touffue de la franchise DC Comics. Tout le monde connaît son histoire, sa faiblesse face à la kryptonite et à Loïs Lane, ses origines extraterrestres et son enfance au Kansas.

Cette mini-série (une série complète d’histoires en quelques numéros), écrite par Max Landis explore les premières années du super-héros, de son atterrissage au Kansas, tout bébé, à la prise de fonctions officielle de héros en lycra moulant. Les 7 histoires  racontées ici sont dessinées par un artiste différent à chaque épisode, donnant une atmosphère particulière à chacun d’eux. On y voit l’apprentissage des pouvoirs, Clark en ado rebelle, en jeune adulte fêtard, en apprenti-citadin/journaliste timide, en amoureux discret de Loïs Lane et en super-héros qui castagne à la fin. On y découvre tous les éléments de son univers, et les rencontres décisives qui vont sceller nombre d’histoires : avec ses parents, Loïs Lane, Lex Luthor, Bruce Wayne… C’est rythmé, varié, intéressant mais surtout divertissant au sens noble américain du terme.

J’ai un faible pour le 3ème épisode où Clark Kent s’abîme en mer à bord d’un hélicoptère, est repêché par un yacht qui passait par là, et où tout le monde croit qu’il s’agit d’une entrée spectaculaire de Bruce Wayne venu fêter son anniversaire ! Un épisode très sea, sex & sun qui fonctionne bien avec le décalage du personnage un peu gauche de Clark Kent.

On retrouve dans cette mini-série tous les thèmes classiques super-héroïques, traités sans lourdeur : le thème de l’imposture, puisque le super-héros se cache sous un déguisement, et que les gens voient une personne différente de ce qu’il est réellement ; celle du succès à l’américaine, de la chance et du courage ; Clark Kent est aussi avant tout un Américain moyen, venu de sa campagne pour travailler à la ville. Il est un immigré qui a réussi. Il est autre chose aussi : un Américain ; et un alien.  Bref une série rafraîchissante qui fait passer un bon moment !

justine3Superman : American Alien, par Max Landis, Nick Dragotta, Tommy Lee Edwards, Joelle Jones, Jae Lee, Francis Manapul, Jonathan Case, Jox. DC Comics, 2016.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s